Vous êtes ici


Effet perturbateur endocrinien des huiles de lavande et de l'arbre de thé : des produits pas si inoffensifs...

L’étude présentée par Tyler Ramsey concerne l’effet des principaux produits chimiques contenus dans l'huile de lavande (HL) ou d'arbre à thé (HAT) comme des perturbateurs endocriniens (EDC). Cette étude apporte des éléments supplémentaires d'un lien soupçonné entre des gynécomasties chez des garçons prépubères suite à une exposition régulière à ces huiles. En premier lieu, l’arbre à thé (Melaleuca alternifolia Maiden) ne doit pas être confondu avec le théier (Camellia sinensis).

L’HL et l’HAT font parties des huiles essentielles, devenues populaires aux États-Unis et ailleurs, comme alternatives pour le traitement médical, l'hygiène personnelle et les produits de nettoyage, et l'aromathérapie. Divers produits de consommation courante en contiennent (savons, lotions, shampooings, produits coiffants, l'eau de Cologne et détergents à lessive).

Il existe peu d'informations sur chaque composant de ces huiles. Les auteurs ont sélectionné 8 composants pour analyse, parmi les centaines qui composent ces huiles : Eucalyptol,4-Terpineol, Dipentène, Limonène, α-Terpineol, acétate de Linalyl, Linalool et γ-Terpinene. Quatre de ces huit composants sont présents dans les deux huiles : l'eucalyptol, le 4-terpinéol, le dipentène/limonène et l'alpha-terpinéol.

L’équipe de Ramsey et al ont utilisé des cellules MCF-7 pour mesurer les changements d’expression des gènes cibles des récepteurs aux œstrogènes (ER) endogènes lorsqu'ils sont traités avec ces produits chimiques. Ils ont constaté que tous les produits chimiques induisent significativement des gènes GREB1 et CTSD. Dans des expériences de transfection transoire dans les cellules HepG2 avec des plasmides rapporteurs de l'élément de réponse à l'œstrogène (ERE), ils ont montré que tous les produits chimiques, à l'exception de l'Euc, pouvaient induire une activité médiée par ERα / ERE. Ils ont d’autre part montré que HL et HAT se lient sélectivement au domaine de liaison au ligand de ERa (LBD-ERa), via le recrutement de co-activateur de SRC-2 à l'œstradiol. Les auteurs ont ensuite étudié les changements des gènes cibles des récepteurs aux androgènes (AR) endogènes dans les cellules MDA-kb2 lorsqu'ils sont traités avec ces produits chimiques. Quatre composants (LinA, Lin, 4-Terp et α-Terpl) ont modifié significativement la régulation des 4 gènes cibles (CYP4F8, UGT2B28, SEC14L2 et C1orf116) lors de co-traitement avec de la testostérone.

Au total l’étude a identifié huit composants de LO et TTO en tant que produits chimiques perturbateurs endocriniens ayant des activités variables (activation de ERa et antagonisme de AR) contribuant ainsi potentiellement au développement de la gynécomastie via des EDC hormonaux.

Il est donc utile de rappeler que l’utilisation de ces produits promus pour « leurs caractères naturels » n’est pas dénuée de risque et que notre rôle est de conseiller nos patients mais aussi nos proches.

Références

[1] Henley D, Lipson N, Korach K, Bloch C. Prepubertal Gynecomastia Linked to Lavender and Tea Tree Oils. New England Journal of Medicine, Feb. 1, 2007.
[2] Prepubertal gynecomastia and chronic lavender exposure: report of three cases Journal of Pediatric Endocrinology and Metabolism Published Online: 2015-09-03

Reference

CONGRES ENDO 2018 - Lundi 19 mars

Communication orale - OR22-6
Steroid Receptor Hormonal Actions of Lavender and Tea Tree Oil Components. Hormonal actions of lavander and tea tree oil components  
D’après J. Tyler Ramsey, (Caroline du Nord ,USA)

 

Auteur de la brève

Abdallah Tizeggaghine