Vous êtes ici

Mini puberté


Un travail publié, un article à récupérer

3
Average: 3 (1 vote)

En présence d’un trouble de la différenciation sexuelle, nous nous servons de la mini puberté pour explorer nos patients, avec une idée plutôt claire de ce qui se passe chez les garçons [1-2]. Dans ce poster, les auteurs rapportent des valeurs normales de FSH, LH, testostérone, œstradiol, SHBG, AMH, inhibine B, DHEA, SDHEA, 17OHP, androsténédione lors de la mini puberté de deux mois à cinq mois chez plus de 1800 enfants (garçons et filles). Ce travail peut s’avérer fort utile dans notre pratique quotidienne, nous donnant accès à des normes d’hormones sécrétées pendant la mini puberté dans les deux sexes. Notre chance : ce travail a été récemment publié dans le JCEM [3] un article à récupérer !

Mots clés : nourrisson, axe gonadotrope

Impact sur la pratique clinique : oui

Références

[1] Forest MG, Sizonenko PC, Cathiard AM, Bertrand J 1974 Hypophyso- gonadal function in humans during the first year of life. 1. Evidence for testicular activity in early infancy. J Clin Invest 53:819–828

[2] Bouvattier C, Carel JC, Lecointre C, David A, Sultan C, Bertrand AM, Morel Y, Chaussain JL. Postnatal changes of T, LH, and FSH in 46,XY infants with mutations in the AR gene. J Clin Endocrinol Metab. 2002;87 ;1:29–32.

[3] Johannsen TH, Main KM, Ljubicic ML, Jensen TK, Andersen HR, Andersen MS et al. Sex Differences in Reproductive Hormones During Mini-Puberty in Infants With Normal and Disordered Sex Development.,. J Clin Endocrinol Metab. 2018 1;103,8:3028-3037

Références

Date de la session : 28 septembre 2018
Type de session : session poster
Titre original de la session: Sex-Differences in Reproductive Hormones During Mini-Puberty in Infants with Normal and Disordered Sex Development
D’après la communication de Trine Holm Johannsen, Copenhagen, Denmark;

Auteur de la brève

Prof. Pascal BARAT

Service d’endocrinologie et diabétologie pédiatrique CHU Bordeaux