Vous êtes ici

Diabete


Metformine pour les adolescent DT1 ?: qu’en pense Adelaide ?

3
Average: 3 (1 vote)

Parmi les 90 patients de l’essai randomisé, 56 ont inclus cette étude de suivi : 27 du groupe ayant initialement reçu de la metformine et 29 du groupe placebo. Leur âge moyen était de 17,4 ans et la durée moyenne d’évolution du diabète était de 9,9 ans avec une HbA1C moyenne de 9,2 % (8,5-10,5). L’analyse des résultats a montré une amélioration de l’HbA1C de -0,64 % (IC 95 % -1,1 – 0,1 p=0,02) et de la fonction du muscle lisse vasculaire de façon indépendante de l’HbA1C dans le groupe metformine par rapport au groupe placebo.

La dose d’insuline totale diminuait sous traitement par metformine mais réaugmentait après la fin du traitement par metformine, sans différence significative.

Ainsi l’amélioration de l’HbA1C observée sous metformine pendant les 12 mois de la première étude persistait trois ans après l’arrêt du traitement chez les enfants et adolescents avec DT1, indiquant que l’utilisation transitoire de metformine pendant la puberté chez les adolescents DT1 pourrait être bénéfique.

Cependant les études sur le sujet se succèdent et se contredisent [5-8]. Il faut noter que la plupart des études expriment les résultats en terme d’HbA1C ou de dose d’insuline totale, mais peu s’intéressent à la diminution des complications vasculaires comme celle qui était présentée ici. Or, ce paramètre étant le principal déterminant d’une réduction de l‘espérance de vie, il serait intéressant de disposer d’études sur un plus large échantillon avec suivi prolongé afin de conclure.

Mots clés : diabète, insulinorésistance, puberté

Impact à court terme sur la pratique clinique : oui

Références 

[1] Cho YH, Craig ME, Donaghue KC.Puberty as an accelerator for diabetes complications. Pediatr Diabetes. 2014 ;15,1:18-26.

[2] Basu A, Jenkins AJ, Zhang Y, Stoner JA, Klein RL, Lopes-Virella MF Data on carotid intima-media thickness and lipoprotein subclasses in type 1 diabetes from the Diabetes Control and Complications Trial and the Epidemiology of Diabetes Interventions and Complications  DCCT/EDIC Research Group. Data Brief. 2015 ;22;6:33-8.

[3] Rawshani A, Sattar N, Franzén S, Rawshani A, Hattersley AT, Svensson AM et al. Excess mortality and cardiovascular disease in young adults with type 1 diabetes in relation to age at onset: a nationwide, register-based cohort study. Lancet. 2018;11;392,10146:477-486.

[4] Anderson et al Effect of metformin of vascular function in children with type 1 diabetes : A 12 months randomized controlled trial J Clin Endocrino metab 2017

[5] Konrad K, Datz N, Engelsberger I, Grulich-Henn J, Hoertenhuber T, Knauth B  et al. Current use of metformin in addition to insulin in pediatric patients with type 1 diabetes mellitus: an analysis based on a large diabetes registry in Germany and Austria. Pediatr Diabetes. 2015;16,7:529-37.

[6] Särnblad S, Kroon M, Aman J.Metformin as additional therapy in adolescents with poorly controlled type 1 diabetes: randomised placebo-controlled trial with aspects on insulin sensitivity. Eur J Endocrinol. 2003 ;149,4:323-9.

[7] Setoodeh A, Didban A, Rabbani A, Sayarifard A, Abbasi F, Sayarifard F et al. The Effect of Metformin as an Adjunct Therapy in Adolescents with Type 1 Diabetes. J Clin Diagn Res. 2017 ;11,4:SC01-SC04.

[8] Abdelghaffar S, Attia AM. Metformin added to insulin therapy for type 1 diabetes mellitus in adolescents. Cochrane Database Syst Rev. 2009 ;21;1:CD006691.

Références

Date de la session samedi 29 septembre 2018
Type de session : Free Communication 12 orale
Titre de la session FC12.6 Persistent beneficial effects of metformin in children and adolescents with type 1 diabetes : Adelaide metormin randomized controlled trial follow-up.
D’après la communication de Alexia Pena (Australia)

Auteur de la brève

Dr. Emeline MARQUANT

Service de pédiatrie multidisciplinaire Hôpital de la Timone CHU de Marseille