éditorial

Cette année la Société européenne d’Endocrinologie Pédiatrique et la Société américaine d’Endocrinologie Pédiatrique se sont associées pour organiser le congrès international. 4000 personnes de plus de 100 pays différents se rassemblent pour échanger, partager et dessiner le futur de l’endocrinologie pédiatrique. Pour la première fois sous l’égide de la SFEDP et de la SFP, vous trouverez dans ces pages une sélection de qualité, pertinente, et variée des présentations.

Vous souhaitez en savoir plus sur inflammation et diabète de type 1 ? Sur les défis modernes que nous devons affronter en 2017 pour les anomalies du développement sexuel ou sur l’endocrinologie pédiatrique dans les pays en voie de développement ?

Notre comité de rédacteurs, présent sur place se charge de vous rapporter quotidiennement les séances plénières comme les communications orales, sans oublier les controverses sur les inhibiteurs de l’aromatase ou l’imagerie de l’hypothyroïdie congénitale !

Bonne lecture, bon e-congrès !
Pr Agnès Linglart

Les brèves du congrès de l'IMPE

 

Retrouvez ci-dessous les premiers résumés des communications tenues au congrès de l'IMPE 2017 à Washington.

KRN23 : un traitement prometteur pour jeunes patients avec rachitisme hypophosphatémique ?

Encore une présentation passionnante du Pr Carpenter qui a montré les résultats de l’essai clinique de phase 2 de traitement...
Sujet: Calcium

Dysphorie de genre et fertilité, une question d’actualité

Les patients atteints de dysphorie de genre ont un traitement par stéroïdes sexuels. Si leur action est réversible sur la...

Insensibilité aux androgènes sans mutation du récepteur : et si c’était une épimutation ?

Le syndrome d’insensibilité aux androgènes est une cause fréquente d’anomalie du développement sexuel chez les patients 46,XY avec SRY positif...
Sujet: Gonades

Etude du cistrome : vers une approche pharmacogénomique pour une médecine personnalisée

Cette séance plénière est l’occasion de rappeler que l’augmentation de l’obésité dans les pays développés est étroitement intriquée avec la...

Vers un test diagnostic de dépistage néonatal

La mucopolysaccharidose de type 1 (MPS1) est une maladie métabolique de surcharge autosomique récessive due à un déficit enzymatique en...

Retard pubertaire, la génétique est-elle enfin au rendez-vous ?

Le diagnostic de retard pubertaire ne s’évoque qu’après l’âge de 12 ans chez les filles et 13,5 ans chez les...
Sujet: Puberté

Syndromes de Silver-Russell et syndrome de Temple : attention à la puberté !

Les syndromes de Silver Russell (SRS) et Temple (TS) sont deux syndromes secondaires à des anomalies des chromosomes 11 ou...
Sujet: Puberté

Anomalie de la différenciation sexuelle, RCIU et insuffisance surrénale : non, ce n’est malheureusement pas un MIRAGE !

Le Syndrome MIRAGE a été décrit en 2016 par le japonais Narumi [1](OMIM 610456 ) à, partir de 11 familles...

Que devient l’os après arrêt du traitement par GH ? Un travail hollandais !

Le groupe de Anita Hokken-Koelega du centre médical Erasmus à Rotterdam a présenté les données de 173 jeunes patients nés...
Sujet: Os

Hypogonadisme hypogonadotrope idiopathique ou retard pubertaire simple ? Eternelle question !

Le retard pubertaire est défini par l’absence de signes pubertaires après 12,5 ans chez la fille et 13,5 ans chez...
Sujet: Puberté

Pages

Découvrez les archives de la pédiatrie

Attention, ceci est un compte-rendu et/ou résumé des communications de congrès dont l’objectif est de fournir des informations sur l’état actuel de la recherche ; ainsi les données présentées sont susceptibles de ne pas être validées par les autorités françaises et ne doivent donc pas être mises en pratique. Ce compte-rendu est réalisé sous la seule responsabilité du coordinateur, des auteurs et du directeur de la publication qui sont garants de l’objectivité de cette publication.